fbpx

Création d'un pôle régional en enseignement supérieur en Estrie

Décembre 2018
La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a fait l’annonce aujourd’hui à Sherbrooke, au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge d’une aide financière de 500 000 $ pour la création du Pôle régional en enseignement supérieur de l’Estrie (PRESE).

Ce Pôle regroupe les cinq établissements d’enseignement postsecondaire à Sherbrooke, soient les universités de Sherbrooke et de Bishop’s, ainsi que le Cégep de Sherbrooke, le Collège Champlain et le Collégial du Séminaire.

« La mise en commun de nos réseaux et de nos infrastructures permettra d’articuler une offre de formation renouvelée et mieux arrimée aux enjeux socio-économiques propres à la région », a précisé la ministre déléguée Isabelle Charest, ajoutant qu’elle souhaite que les membres des cinq institutions en profitent pour être créatifs et présentent des idées d’avant-garde qui pourront être soutenues par ce nouveau Pôle.

Lors de la conférence de presse, le principal de l’Université Bishop’s, Michael Goldbloom, a salué la longue tradition de collaboration déjà existante entre les établissements d’enseignement supérieur à Sherbrooke. « Nous sommes toujours heureux de nous associer à nos pairs pour des collaborations fructueuses qui favorisent l’excellence académique au bénéfice de nos étudiants », a-t-il affirmé, ajoutant que le Pôle fournira un cadre structurant pour enrichir les échanges, notamment sur la question de la maîtrise de deux ou même de plusieurs langues comme facteur de réussite important pour le début de carrière des diplômés, ainsi que sur des questions qui posent de nouveaux défis aux institutions comme l’accueil et l’intégration des étudiantes et étudiants des Premières Nations, Inuits et Métis.

Le financement accordé par le Ministère servira à la mise sur pied d’un bureau de coordination ainsi qu’à l’élaboration et au démarrage des activités du Pôle régional. Il prévoit soutenir divers projets de collaboration, notamment en encourageant le développement de nouveaux continuums de formation DEC-BAC afin de favoriser l’accès aux études universitaires. Il prévoit également appuyer l’implantation une approche inclusive permettant l’apprentissage linguistique et l’enseignement de compétences culturelles et disciplinaires aux étudiantes et étudiants internationaux ou immigrants.

« La force de l’enseignement supérieur en Estrie est d’offrir un vaste éventail d’expertises et de programmes d’études collégiaux et universitaires dans deux langues. Ce caractère unique est une véritable richesse pour les communautés francophone et anglophone de la région, estime Pierre Cossette, recteur de l’Université de Sherbrooke. Le Pôle régional en enseignement supérieur permettra non seulement de créer des liens entre les collèges et les universités pour bien arrimer les parcours de formation et en assurer une meilleure fluidité, mais aussi d’établir de multiples collaborations entre nos établissements, pour faire émerger de nouveaux projets au bénéfice de la communauté de l’Estrie. »

« Dans le contexte des défis qui se posent pour notre communauté régionale, dont la rareté de main‑d’œuvre et la protection de l’environnement, le Pôle nous permettra d’assurer une plus grande cohérence de nos actions, dans le respect des cultures propres à chaque établissement, a précisé Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke.  Nous pourrons ainsi joindre nos forces et nos expertises, ce qui contribuera à accroître l’attractivité de l’Estrie comme destination d’études et, à terme, comme lieu pour travailler et se bâtir un avenir. »

Appel de projets

Un premier concours de financement a été lancé par le Pôle la semaine dernière. Ce concours offrira des attributions de 1 000 $ à 50 000 $, selon les besoins des projets soumis. Pour être admissible au concours, le projet doit être déposé et porté par une ou des personnes employées des institutions membres du Pôle.

Le projet doit être réalisé en collaboration et mettre à contribution au moins deux institutions membres du PRESE. Il peut aussi s’adjoindre d’autres partenaires (organismes publics, privés ou OSBL) de la région de l’Estrie, afin de contribuer au développement régional.

Pôles régionaux en enseignement supérieur 

Dans le but de stimuler la concertation des établissements pour apporter une réponse à des problématiques communes, le gouvernement du Québec a soutenu la création de dix pôles régionaux en enseignement supérieur, notamment dans les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Outaouais, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale.

Pour contacter le Pôle

Sophie Vincent, coordonnatrice du PRESE
Bureau à l’UdeS : 819 821-8000, poste 63690
Bureau au Cégep de Sherbrooke : 819 564-6350, poste 5267

Légende photo :

Odette Côté, directrice générale de Collège Champlain, Nancy Beattie, directrice du Campus de Lennoxville du Collège Champlain, Pierre Cossette, recteur de l’Université de Sherbrooke, Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Michael Goldbloom, principal de l’Université Bishop’s, et Caroline Champeau, rectrice et directrice générale du Collégial du Séminaire de Sherbrooke.

Crédit photo : Michel Caron, Université de Sherbrooke