fbpx

Développer et promouvoir le concept des cafés de réparation à Sherbrooke

Photo: Sophie Vincent
Grâce à son rôle de leader régional en matière de développement durable, l’Université de Sherbrooke souhaitait mobiliser d’autres établissements d’enseignement supérieur ainsi que des organismes locaux afin d’insuffler en Estrie une culture de la réparation des objets et les détourner des sites d’enfouissement.

Basé sur le principe du Repair Café né aux Pays-Bas qui connaît un succès international croissant, ce projet visait à créer une structure de Café de réparation qui puisse être mobile et récurrente à Sherbrooke.

Le projet a fait appel à l’expertise d’étudiantes et d’étudiants ainsi que de membres du personnel du Cégep et de l’Université, mais aussi à celui de personnes de plusieurs organismes communautaires de Sherbrooke, afin de permettre aux citoyennes et citoyens de venir apprendre à réparer divers objets (appareils électriques et électroniques, vélos, vêtements, chaussures, etc.).

Un premier Café de réparation a eu lieu à Sherbrooke le 11 mai 2019 et une série d’outils logistiques ont été développés. Au terme de ce projet-pilote, le projet a été repris en main par la Corporation de développement de l’entrepreneuriat collectif (CDEC) de Sherbrooke et sa poursuite est financée par la Ville de Sherbrooke.

Aussi, une autre initiative a découlé de ce projet-pilote. Il s’agit du Café Répar-Action qui offre depuis l’automne 2021 un lieu accessible à l’ensemble de la communauté étudiante de l’Université de Sherbrooke, pour lui permettant d’entretenir et réparer ses biens. Situé au Studio de création de la Faculté de génie, le Café Répar-Action permet aux étudiantes et étudiants d’apprendre à réparer meubles, appareils électroniques, petits électroménagers ou vêtements. L’objectif du projet est de sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux liés à l’obsolescence programmée et la surconsommation et lui permettre d’acquérir différentes techniques d’entretien et de réparation dans le but de devenir autonome. Pour l’instant, le service est réservé à la communauté universitaire, mais le souhait est de l’ouvrir au grand public dans un avenir rapproché.

On peut consulter les heures d’ouvertures du Café Répar-Action en consultant sa page Facebook.

 

Équipe de projet

Ce projet a obtenu un soutien financier du PRESE de 11 475 $ dans le cadre de l’appel de projets 2019.

On parle d'eux

Actualités