Mutualiser des besoins et de l'expertise en apprentissage de compétences cliniques en sciences de la santé

Simulations humaines

La collaboration entre le Centre de recherche et de formation par simulation (CEREFS) et le Centre de simulation PRACCISS (Promotion, recherche et apprentissage des compétences cliniques et interprofessionnelles en sciences de la santé) vise à créer des simulations éducatives et expérientielles pour les personnes étudiantes au Cégep de Sherbrooke et à l’Université de Sherbrooke en soins infirmiers et en physiothérapie.

 

Les simulations cliniques sur de vrais êtres humains aident notamment les personnes étudiantes dans des programmes en sciences de la santé en les confrontant à des situations reflétant la réalité de la pratique professionnelle.

Au Cégep de Sherbrooke, le CEREFS offre à certains programmes techniques comme le DEC en soins infirmiers et le DEC en inhalothérapie, des espaces de laboratoires et des outils pédagogiques à la fine pointe de la technologie en simulation (Haute fidélité) afin de former leurs étudiants dans un environnement conforme à la réalité professionnelle.

À l’Université de Sherbrooke, le PRACCISS offre aussi un laboratoire de simulation clinique, mais également un volet de simulation humaine et de participation citoyenne non disponible actuellement au Cégep de Sherbrooke.

Collaboration pédagogique interordre

Le présent projet consiste en une nouvelle collaboration Cégep-Université qui permettra :

  • l’arrimage de pratiques pédagogiques reconnues en simulation
  • une transition cohérente dans les programmes professionnalisants techniques et universitaires en soins infirmier et en physiothérapie
  • une optimisation des environnements physiques, des ressources matérielles et des ressources humaines dans les deux institutions

Cette collaboration interordre permettra au Cégep de Sherbrooke d’obtenir de l’aide dans le démarrage d’un programme de simulation humaine au niveau collégial. Elle permettra également aux deux ordres d’enseignement de mutualiser des ressources humaines et matérielles, notamment par le partage d’expertise visant la construction d’une banque de patients, la formation des enseignants, et l’utilisation partagée et coordonnée des locaux de simulation complexe (haute fidélité) et procédurale.

Enfin, le projet vise à développer des pratiques pédagogiques communes en simulation et à créer une transition cohérente des personnes étudiantes entre les programmes techniques et universitaires visés.

Équipe de projet

Ce projet a obtenu en 2022 un soutien financier du PRESE de 67 000 $.