Vers la première oasis de ciel étoilé en milieu urbain autour de la Réserve naturelle du parc du Mont-Bellevue à Sherbrooke

Lutte à la pollution lumineuse

Photo fournie

Cet important projet éducatif et sociétal multidisciplinaire a permis de mobiliser une vingtaine d’étudiants au collégial et aux trois cycles universitaires en plus de six professeurs du Cégep de Sherbrooke, de l’Université de Sherbrooke et de l’Université Bishop’s autour d’un projet de création d’une oasis de ciel étoilé en plein cœur de Sherbrooke. Des partenaires d’Hydro-Sherbrooke, de l’Astrolab du Mont-Mégantic et d’une compagnie d’éclairage de rue sont aussi impliqués dans ce projet pédagogique qui aura des retombées concrètes dans la collectivité locale.

Ce projet comprend la prise de donnée terrain pour faire un inventaire de l’éclairage du quartier ciblé, la cartographie de la lumière naturelle du ciel étoilé, l’élaboration de différents plans de conversion d’éclairage pour réduire la pollution lumineuse, la sensibilisation des résidents et des commerçants et l’engagement dans le processus de conversion d’éclairage et les démarches d’accréditation auprès de l’International Dark Sky Association.

Ce projet a des impacts majeurs auprès des étudiants participants : apprentissage concret de la démarche scientifique et du travail interdisciplinaire, mentorat inter-ordre universitaire-collégial, mise en relation d’étudiants collégiens avec des chercheurs universitaires de haut niveau, engagement communautaire comme agent de changement. À noter, deux étudiants participants à ce projet au cours des trois dernières années ont remporté une prestigieuse bourse Loran de 100 000 $ pour la poursuite d’études universitaires au Canada (Amar Farkouh et Julien-Pierre Houle).

Pour en savoir plus sur le Projet oasis de nuit étoilée à Sherbrooke, consultez son site internet.

Project team

Norman O'Neill

Professeur au Département de géomatique appliquée

Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke

Jean-François Comeau

Directeur adjoint

Centre universitaire de formation en environnement et développement durable, Université de Sherbrooke

Ce projet a reçu un soutien financier du PRESE de 49 834 $ dans le cadre de l’appel de projets 2019, et de 50 000 $ dans le cadre de l’appel de projets 2020.